Ernaginum

                                



vi Ernagina.
vi pour vicus (agglomération)
Détail de la Table de peutinger (XIII siècle)
copie d'une carte de l'empire romain à la fin du IV siècle après JC.
Peut-être elle-même inspirée d'une carte romaine établie quelques années avant JC.
 

Ernaginum, Ernagina, Ernagena, Ernagino, Ernagini, Ernagin, Arnaginem, Arnagine,Bergine, Berginé, Ερναγινον. Que de noms pour une ville disparue !

Ernaginum : nœud routier le plus important de la Gaule romaine. En effet c’était là où la Via Domitia (qui allait vers l'Espagne) rencontrait la Via Agrippa (qui venait d’Arles et rejoignait Lyon) et la Via Aurelia (qui venait de Rome par le littoral). 

Au pied d'Ernaginum confluaient deux bras de la Durance, l'un venant de Châteaurenard, via Maillane et Laurade, l'autre venant d'Orgon via Saint-Rémy. De là, ce cours d'eau se dirigeait vers Arles, d'où les étangs Désuviates le faisaient communiquer avec le canal de Marius et la mer, près de Fos.

Ernaginum était une cité importante dont l'économie dépendait principalement de ces trois grandes routes et de la traversée du Rhône et des marais de la Durance assurée en ce point par des nautes. La ville s'étendait sur 2 km en bordure de la colline.

Ernaginum servit de camp avancé à l’empereur Marius pour assurer la protection d’Arles contre les attaques des Cimbres aux environs de l’an 100 avant JC. Appelée alors Bergine, elle fût peut-être la capitale d'une peuplade gauloise appartenant à la fédération salyenne: les Nearchi. Ce peuple de bergers et d'agriculteurs qui vivaient dans les Alpilles et sur une partie de la Crau au VIème siècle avant JC était néanmoins en relation commerciale avec les navigateurs méditerranéens. (puniques, étrusques et grec). 

En 480 Ernaginum fut détruite pierre par pierre par les Wisisgoths. Reconstruite elle fut à nouveau dévastée par les Sarrasins d'Espagne au IX siècle.

Ernaginum aurait été plus importante que Glanum et aurait compté pas moins de cinq nécropoles.






Sur cette carte on constate l'importance capitale de la position d'Ernaginum avec le croisement des via Agrippa, Aurelia, Domitia et de l'ancien bras de la Durance, la Duransole.  







1